Des citoyens de tous horizons réunis autour d’une même idée : créer une monnaie complémentaire pour redonner du sens et dynamiser l’économie de notre territoire.

1. Citoyens et commerçants

Un collectif de citoyens, de commerçants, d’entrepreneurs et d’associations. Nous partageons une autre vision de l’économie. Nous pensons que nous influons sur l’économie avec notre façon d’acheter et les moyens de paiement que nous utilisons, cela nous rassemble en réunions de collectif d’animation (CA), en commissions (par exemple la commission communication ou la commission prestataires…) ou tout simplement cela nous rassemble par l’échange de la monnaie.

2. Autonomie

Nous sommes un collectif originellement réuni de façon spontanée qui grandit en nombre et en structuration depuis 4 ans. La forme associative s’est petit à petit révélée nécessaire et a permis le lancement de la monnaie locale à la mi-novembre 2015. Nous sommes transparents et détachés de tout parti politique ou directive institutionnelle.

Nous avons été aidés pour notre lancement par la Région HN, aussi, la Macif, la ville de Rouen et la Métropole de Rouen ont donné un coup de pouce. Nous visons cependant un développement indépendant, c’est-à-dire que nous cherchons l’autofinancement. Ainsi les adhésions des utilisateurs et des prestataires sont importantes.

3. Où allons nous ?

Nous visons un déploiement sur le territoire depuis le producteur jusqu’au distributeur. Il s’agit donc de réfléchir en terme de filières, c’est-à-dire finalement, en terme de bassin de vie. Le restaurateur qui vous sert un poulet frites maison doit être en capacité de payer son fournisseur de viande en agnel, et le fournisseur doit pouvoir payer son pain avec ces agnels.

Lancée depuis 15 mois à Rouen ; l’agnel sera mis en circulation par les collectifs de Elbeuf, de Dieppe et alentours, de Evreux et alentours, de l’Eure Ouest (Bernay et alentours) et de l’Eure Seine (Louviers et alentours). 

Pour changer d’échelle nous nous sommes réunis, encore et encore jusqu’à tomber d’accord sur :

  • Une Charte AGNEL
  • Des conditions d’agréments des professionnels
  • Une gouvernance démocratique et participative, grâce à la fédération d’associations AGNEL [ =2 représentants de chacun des collectifs territoriaux; des pouvoirs prédéfinis et limités]
  • Des statuts [en travaux]
  • Les conditions de respect de la légitimité territoriale des collectifs locaux [égaux entre eux, souverains sur leur territoire, dans le respect de la Charte…]

Pour plus d’information, contactez-nous !

Pour adhérer aux associations territoriales : c’est ici  !