À Rouen, des jeux pour mieux connaître la monnaie locale

À Rouen, des jeux pour mieux connaître la monnaie locale.

Devant l’hôtel de ville de Rouen, Alma, 21 ans, dessine à la craie le parcours d’un grand jeu de petits chevaux sur les dalles de l’esplanade. Mais ce ne sont pas des pions en forme de chevaux que les joueurs attendus sont invités à utiliser. Mais… des moutons.

Hier, l’Association monnaie locale et citoyenne du Grand-Rouen, qui a lancé l’Agnel il y a huit mois, proposait jeux et musique dans le cadre du tour de France des monnaies locales, orchestré par le magazine Alternatives économiques. Trois courses d’orientation semées d’énigmes étaient également au programme : un parcours familial, un autre proposant un retour en l’an 1655 et un dernier plus historique.

« L’idée, c’est de faire comprendre les valeurs de la monnaie locale, explique Alma, qui effectue un service civique au sein de l’association. En rencontrant les commerçants qui prennent l’Agnel, les joueurs vont se rendre compte qu’on peut l’utiliser dans plein de secteurs : dans des magasins alimentaires évidemment, mais nous avons aussi un ostéopathe, un coiffeur, un cinéma à Elbeuf… »

Ils sont déjà 87 à l’accepter. Et plus de 500 à l’utiliser.

À Rouen, des jeux pour mieux connaître la monnaie locale

Publié 02/07/2016 á 21H42 Paris Normandie
Recent Posts